La S.A.D.C

Southern Africa Development Community

La SADC, en Anglais (Southern Africa Development Comunity) tire ses origines de très loin. Tout a commencé avec la Conférence pour la Coordination du Développement en Afrique Australe (SADCC) qui a été créée en avril 1980 à LUSAKA en Zambie. Cette conférence regroupait les pays suivants : Angola, Botswana, Lesotho, Malawi, Tanzanie, Swaziland, Zambie, Zimbabwe.

Issue de la solidarité des pays d’Afrique australe dans leur opposition au régime l’apartheid d’Afrique du sud, elle répond au besoin d’une coordination des projets de développement dans la région en vue de réduire une dépendance économique souvent important vis-à-vis de l’Afrique du Sud. Depuis la fin de l’Apartheid et l’avènement d’un gouvernement noir en Afrique du Sud, la communauté a évolué dans la promotion de la démocratie et de l’Etat de droit au sein de ses états membres. Le positionnement géographique de la RDC ainsi que son importance géostratégique, ont plaidé pour son intégration au sein de l’organisation en septembre 1997.

A cet effet, l’organisation a appuyé la transition démocratique de la RDC par le soutien technique apporté à la Commission électorale indépendante en 2006. L’organisation a également accompagné les élections générales en 2011 et fournit actuellement, son expertise dans les élections prévues en décembre 2018.