La Diaspora

Les congolais de l'étranger

Une forte communauté répartie sur les cinq continents

La RDC dispose d’une importante diaspora répartie sur les cinq continents. étudiants, professeurs, chercheurs ou simplement entrepreneurs, ils transportent avec eux une part du Congo et rapportent en retour, une quotité culturelle issue des milieux dans lesquels ils vivent.

C’est dans le but de consolider cette communauté et raffermir les liens entre elle et le Gouvernement de la RDC, qu’a été nommé un vice ministre en charge des Congolais de l’étranger.

Parmi les points sujets de frustration figuraient entre-autres, l’impossibilité pour ces compatriotes d’exercer leurs droits civiques. Le Gouvernement à immédiatement réagi en modifiant la loi électorale pour permettre le vote des Congolais de l’étranger, malgré les contraintes logistiques qu’impose cette opération.

Parmi les autres points, figure également la régularisation des Congolais dans certains pays. Ces derniers ayant pour la plupart, développé une certaine négligence dans la mise à jour de leurs statuts de résidents. Une négligence qui a conduit certains pays à durcir leurs politiques migratoires vis-à-vis des ressortissants de la RDC.

Du point de vue économique, le poids que représente la diaspora est indéniable. Dans certains pays d’Afrique subsaharienne, les flux financiers envoyés par leurs migrants représentent plus que l’aide au développement versé à travers les programmes de coopération multilatéraux. A cet effet, le Gouvernement entend mieux canaliser ces flux en instituant une Banque pour la diaspora, afin d’aider ces ressortissants à contribuer efficacement au redressement économique du pays.

Emmanuel ILUNGA

Ministre des congolais de l'étranger

Le ministre délégué en charge des Congolais de l’étranger a pour mission de faire de faire l’état de la situation de nos compatriotes vivant à l’étranger, de proposer les voies et moyens de renforcer leur mobilisation en vue de le faire participer à la construction et au développement du pays, tout en assurant leur identification, le suivi, la protection et la défense de leurs intérêts dans les pays hôte.

Une fonction actuellement occupé par Emmanuel Ilunga Ngoie Kasongo, lui même issu de la diaspora. Résidant en France depuis 1984, il est devenu entrepreneur à partir de 1994 avant de revenir s’installer en RDC. Mettre un membre de la diaspora à la tête de ce service était une façon pour le Gouvernement de renforcer le dialogue avec les ressortissants Congolais expatriés, pour garantir leurs intérêts à l’extérieur mais également, les possibilités d’entrepreneuriat en RDC.

Découvrez sa vision de la diaspora dans cet interview :
https://www.radiookapi.net/2015/09/07/emissions/congolais-de-letranger/emmanuel-ilunga-leurope-dhier-nest-plus-celle