Mesdames et Messieurs, permettez-moi de dire quelques mots en chinois à mes compatriotes ici présents. (Mots en chinois)

Mesdames et Messieurs, j’aimerais saisir cette occasion, pour vous annoncer la fin de mon mandat et vous dire au revoir.

En effet, j’ai été accrédité en qualité de treizième Ambassadeur de Chine en RDC, pays où je viens de passer quatre ans et huit mois. Le temps s’est vite écoulé et dans quelques jours je vais quitter définitivement la ville de Kinshasa pour aller travailler en Chine. En près de cinq années de service, j’ai circulé à travers le vaste territoire de la RDC, visité des villes et des provinces, découvert ses richesses abondantes et partagé l’enthousiasme du peuple congolais. J’ai aussi vécu les moments forts de la marche du peuple congolais vers la première alternance pacifique du pouvoir, depuis l’accession du pays à l’indépendance.A ce sujet, je tiens à saluer le peuple congolais et ses dirigeants pour avoir suivi la voie de la paix et de la sagesse, garante de la stabilité et de la prospérité.

Mon souhait le plus vif est de voir la RDC saisir cette belle opportunité pour avancer résolument vers la réalisation de son rêve d’édification d’un grand et beau pays, à la fois riche et prospère, au cœur de l’Afrique.La Chine a accompagné de manière soutenue les efforts de développement de la RDC. Et je peux en témoigner pour les années écoulées que je viens de passer dans ce pays attachant.

Grâce aux efforts conjoints des deux gouvernements et de nos deux peuples, le partenariat stratégique sino-congolais s’est beaucoup développé, la confiance politique mutuelle s’est approfondie et la coopération pragmatique a abouti à des fruits abondants.Depuis plusieurs années, la Chine demeure le premier partenaire commercial et la source majeure des investissements de la RDC. Dans le cadre de l’aide sans contrepartie pour la RDC, la Chine a construit le bâtiment administratif du gouvernement congolais et l’Hôpital général de référence à Lubumbashi, et a réalisé le projet de l’accès à la TV satellite pour 500 villages congolais. Cette année, la Chine va démarrer les travaux du Centre culturel et artistique pour l’Afrique centrale à Kinshasa et l’architecture l’Institut National de Préparation Professionnelle à Kolwezi.

S’agissant des prêts à taux préférentiel, la centrale hydraulique Zongo II et les pistes prolongées de l’Aéroport de N’djili sont déjà mises en service. Les travaux du projet de transformation de l’électricité de Kinsuka vont bientôt commencer. La partie chinoise compte également financer le projet de l’aérogare de l’Aéroport de N’djili et celui d’informatisation du Ministère des Finances. Les échanges humains et culturels sino-congolais se distinguent par des résultats fructueux. Chaque année, des centaines de personnes de divers milieux ont participé à des formations en Chine et un grand nombre de brillants étudiants congolais ont obtenu des bourses du gouvernement chinois.

L’Institut Confucius à Kinshasa et l’Association pour l’Amitié RDCongo-Chine ont été établis. Des équipes artistiques et sportives se sont rendues en Chine pour des échanges. Et la Chine soutient fermement la RDC pour lutter contre les épidémies telles que celle à virus Ebola.

L’amitié traditionnelle sino-congolaise remonte loin dans l’histoire et la coopération bilatérale se consolide sans cesse. Cela traduit la volonté commune des deux peuples d’aller toujours de l’avant et de s’inscrire dans la dynamique d’une tendance irréversible.Mesdames et Messieurs,Je suis plus qu’ému d’imaginer que je vais quitter définitivement la RDC, et j’ai plein de choses que j’aurais voulu vous dire, mais je ne saurais trouver le mot juste pour exprimer chaque sentiment .que j’éprouve. C’est pourquoi je me contenterai d’un seul mot : merci. Merci à vous tous ici présents qui m’avez rendu le travail aisé et la vie agréable en RDC.Je pense, d’abord, aux nombreux amis congolais des différentes institutions publiques et gouvernementales qui se sont beaucoup investis dans le développement des relations sino-congolaises. Je pense aussi à tous les amis provenant de divers milieux, qui ont participé aux différents programmes d’échanges et aux divers projets entre la Chine et la RDC.

Je tiens également à remercier les collègues Ambassadeurs, les membres du corps diplomatique ainsi que les représentants des organisations internationales accrédités en RDC de leur aide et soutien très amicaux.J’exprime toute ma gratitude à l’ensemble de la communauté chinoise en RDC, œuvrant aussi bien dans des institutions, des entreprises que des associations, dont le dynamisme a toujours constitué un soutien précieux pour l’Ambassade. Et enfin, comment pourrais-je ne pas mentionner de manière tout à fait spéciale le travail à la fois excellent, exemplaire et merveilleux accompli par tous mes collègues chinois et congolais de l’Ambassade. Je suis vraiment fier de vous.

Mesdames et Messieurs, mon séjour en RDC demeurera dans mon cœur et dans ma mémoire comme une riche étape de ma carrière d’Ambassadeur et une période excitante de ma vie. J’en garderai toujours un précieux souvenir, le souvenir de belles relations d’amitié.Je m’en irai bientôt vers d’autres horizons, et peu importe où l’avenir me conduira, je resterai toujours attaché à la RDC et je continuerai d’être un défenseur pour l’épanouissement des relations sino-congolaises. Encore une fois, merci à tous et merci pour tout.Il ne me reste plus qu’à vous inviter à lever votre verre, pour notre amitié profonde, et pour des lendemains meilleurs dans les relations sino-congolaises.

Wang Tongqing

Ambassadeur